Accueil | Sports | Championnat d’Afrique de handball (messieurs) : l’Algérie en finale
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

Championnat d’Afrique de handball (messieurs) : l’Algérie en finale

image

La sélection algérienne de handball (messieurs), s’est qualifiée pour la finale du 20e Championnat d’Afrique qui se déroule au Maroc, après sa victoire, jeudi à Rabat, contre son homologue égyptienne par 26-25 (mi-temps : 12-14) en demi-finale du tournoi.
L’Algérie rencontrera en finale prévue vendredi le vainqueur de la 2e demi-finale qui opposera à partir de 21h00, la Tunisie, tenante du titre au Maroc (pays organisateur)
Le vainqueur de ce championnat représentera le continent africain aux jeux Olympiques de Londres-2012 (27 juillet au 12 août) alors que l’équipe classée deuxième, disputera un tournoi pré-olympique au Danemark du 6 au 8 avril prochain en présence du pays organisateur, de la Hongrie et d’un autre pays européen qui sera connu ultérieurement.
 
La sélection dames 
 
 
La sélection algérienne de handball (dames) a tenu la dragée haute à la Tunisie, vainqueur difficilement sur le score de 27-24 (mi-temps : 10-10) en demi-finale du 20e championnat d’Afrique, disputée jeudi à Rabat (Maroc).

Le sept algérien qui a atteint son principal objectif à savoir la qualification au Mondial-2013 en Serbie, a livré son meilleur match depuis l’entame de la compétition, devant une équipe tunisienne, vice-championne d’Afrique, mieux organisée, possédant d’excellentes individualités et qui reste sur une participation au dernier Mondial-2011 au Brésil en décembre dernier, en compagnie de l’Angola.

Les camarades de Souad Titou, meilleure réalisatrice de son équipe (8 buts), ont livré une excellente 1ère mi-temps en prenant un départ ultra-rapide (2-0 : 3’) et (5-2 : 8’), avant de subir un retour en force des Tunisiennes bien menées par Asma Ghaoui (9 buts) et surtout Raja Toumi (5 buts), véritables stabilisatrices de leur équipe.

C’est sur le score de parité (10-10) que prend fin cette 1ère partie caractérisée par un niveau technique assez bon.

En 2e mi-temps, l’équipe tunisienne a fait appel à sa maîtrise technique, à son jeu collectif, et surtout à sa grande expérience pour prendre rapidement la mesure de l’adversaire très rajeuni et manquant d’expérience à ce stade de la compétition.

Ainsi, les filles de l’entraîneur Mohamed Ali Seghir n’ont pas tardé à matérialiser leur supériorité au tableau d’affichage (16-13 : 38’), (20-16 : 45’), (24-18 : 51’). Finalement, un sursaut d’orgueil de Titou, Dob et autre Ait-Ahmed leur a permis de ramener l’écart à 3 buts d’écart au coup de sifflet final.

Vendredi, le sept féminin jouera la petite finale face à la RD Congo, nettement battue par l’Angola (19-39). Cette dernière qui a remporté 10 trophées dont 7 consécutifs, livrera la grande finale comme en 2010 au Caire, face à la Tunisie, et dont le vainqueur compostera son billet pour les JO -2012 de Londres, alors que le perdant disputera un tournoi qualificatif en Russie du 25 au 27 mai prochain.

L’Algérie a évolué avec l’effectif suivant :

Sehabi (GB), Chilla (GB), Lemoussi, Hadi (1), Boudjellal I, Dob (2), Titou (8), Hemissi (1), Benzemmour (1), Ait-Ahmed (2), Ziadi, Tizi (6), Chikr (1), Benaicha (2).

Déclarations recueillies par l’APS à l’issue du match Algérie - Tunisie (24-27)

 Mourad Ait-Ouarab (sélectionneur algérien) : "Nous avons fait un bon match face à l’une des favorites du championnat. Par rapport au premier match en phase de poules nous avons réduit l’écart qui était de douze buts. Cela prouve que nous avons progressé. Il faut reconnaître que la Tunisie est une équipe très expérimentée. La différence se situe au niveau du gabarit notamment dans le face à face individuel. Je félicite les filles pour les efforts fournis. Vendredi, nous allons tout faire pour arracher la troisième place devant la RD Congo. C’est notre objectif".

 Mohamed Ali Sghir (sélectionneur tunisien) : "C’est un match totalement différent du match de poules. L’Algérie a atteint son objectif de se qualifier pour le Mondial. La Tunisie pas encore, celui de gagner le championnat d’Afrique. C’est ce qui explique le stress de mes joueuses. La formation algérienne est une bonne équipe qui pratique un handball moderne basé sur la mobilité mais je dois dire qu’elle souffre d’un handicap morphologique, ce qui est important dans les compétitions internationales".

 Ahmed Filali Kordeleloued (directeur des équipes nationales) : "C’est un bon résultat. On pouvait mieux faire. Il ne faut pas oublier qu’on a joué face à l’une des favorites du championnat en compagnie de l’Angola. Cette équipe a de l’avenir. Elle est jeune. Il faut croire en ses capacités pour aller de l’avant. Bravo, car elle a atteint son objectif de se qualifier au Mondial en Serbie. Il reste le match pour la troisième place. J’espère que les filles vont le gagner".

 Souhila Benaicha (joueuse algérienne) : "Nous avons perdu face à une équipe expérimentée. Cela fait des années qu’elles jouent ensemble. La majorité des joueuses de la sélection tunisienne sont des professionnelles en Europe. Nous avons fait un bon match. Nous sommes contentes de notre parcours. Nous sommes qualifiées au Mondial, c’est l’essentiel. Nous allons tout faire pour remporter la troisième place. Nous sommes jeunes. Nous avons de l’avenir".

 Noura Lammoussi (joueuse algérienne) : "Nous ne sommes pas déçues. Nous sommes en progrès. Il ne faut pas oublier que nous avons joué face à l’équipe favorite. Nous avons atteint notre objectif de se qualifier au Mondial".

 Leila Hadi (joueuse algérienne) : "On a fait une bonne partie face à une grande équipe tunisienne. Nous ne sommes pas déçues. Notre participation a été plus qu’honorable avec cette qualification au Mondial. A nous, maintenant, d’arracher la troisième place". 

nombre de lectures:1448

Ajouter : Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 post):

Postez votre commentaire comment