Accueil | Sports | JO-2012 - Le dopage génétique, entre fantasme et réalité
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

JO-2012 - Le dopage génétique, entre fantasme et réalité

image

       Si nul ne peut dire avec certitude que le  dopage génétique est déjà une réalité, la possibilité est bien prise au sérieux  par les autorités antidopage et les scientifiques sont en course pour trouver  le moyen de démasquer tout sportif qui serait tenté de manipuler son ADN.    Les experts de la lutte antidopage ont vite compris que les progrès de la  thérapie génique pourraient être détournés un jour par des athlètes peu  scrupuleux afin d'améliorer leurs performances.    Au lieu d'injecter un gène chez un malade pour corriger un gène déficient,  les mêmes procédés pourraient servir chez un athlète sain à décupler sa  production naturelle d'érythropoïétine (EPO) dans le but d'augmenter sa  capacité d'endurance, ou celle d'hormone de croissance pour gagner en force  musculaire.    "Vous pouvez prendre un athlète parfaitement constitué et bidouiller dans  ses gènes pour le rendre encore plus fort", souligne Don Catlin, l'ancien  directeur du Laboratoire antidopage de Los Angeles.    Le mouvement sportif a été forcé de prendre cette théorie d'autant plus au  sérieux qu'un ancien entraîneur d'athlétisme est-allemand fut accusé d'avoir  cherché à obtenir du Repoxygen, un gène médicament alors en cours de  développement, avant les jeux Olympiques de Turin de 2006. Ce produit destiné à  traiter l'anémie contenait un virus synthétique portant le gène de l'EPO,  l'hormone qui joue un rôle clé dans la production de globules rouges.    Depuis pratiquement ses tout débuts, l'Agence mondiale antidopage (AMA) a  investi des millions de dollars dans la recherche scientifique pour mettre au  point une méthode de détection. "Nous avons approché les grands spécialistes de  la thérapie génique dans le monde, avec lesquels nous travaillons depuis 2002",  explique David Howman, le directeur général de l'AMA. Pour autant, il n'existe  "pas de preuve" selon lui que des athlètes aient recours à des manipulations  génétiques. 
 
 
    Algerie - ennaharonline

nombre de lectures:266

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment