:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

Présentation

Le quotidien « Ennahar » est édité, à Alger, par la société « El Athir pour la presse » à responsabilité limitée, propriété des deux journalistes M. Anis Rahmani et Souad Azzouz. Ce journal est considéré comme le premier quotidien indépendant en Algérie, édité par des journalistes n’ayant jamais exercé dans le secteur de la presse étatique. C’est donc une entreprise d’information, propriété à part entière de ces deux journalistes, contrairement aux autres titres de la presse algérienne.

« Ennahar » n’est partisan d’aucun courrant politique ni  d’aucun clan des finances, des affaires ou de pouvoir.

Anis Rahmani se charge de la responsabilité de l’édition du quotidien, alors que sa collègue Souad Azzouz dirige la rédaction.

Anis Rahmani a eu déjà à exercer la responsabilité d’édition de la  presse algérienne en 1992, ensuite il eu a diriger le bureau du périodique pakistanais « Affaires internationales » en Algérie et ce, jusqu’en 1998. Période durant  laquelle il a eu aussi à assumer le poste de responsable de l’hebdomadaire libanais « El Moustakila ». Au mois de mai 1997, il rejoignit la presse algérienne, avec comme première étape « El Khabar » où il travailla jusqu’à janvier 2006, puis rejoignit « Ech-chourouk El youmi »  où il occupa le poste de Rédacteur en chef et ce, jusqu’à octobre 2007, date de la parution du quotidien « Ennara » auquel fut l’un des membres fondateurs. Parallèlement, il fut aussi chef de bureau du quotidien « El Hayat » parut à Londres. Il est l’auteur du livre « Les Afghans d’Algérie, de la Djamaâ à El Qaïda » édité par l’Agence nationale des Editions et de Publicité ANEP en mai 2002.

Pendant ce temps, sa collègue Souad Azzouz, réalisait les grands reportages à « El Khabar » durant la période entre 1995 et 2007, période où elle a su ranimer l’opinion publique algérienne avec un grand nombre de dossiers, objets de reportages qui ont fait la gloire du quotidien « El Khabar »  l’instar du dossier des salaires des hauts responsables de l’Etat, qui a susciter une polémique poussant même le Général Mohamed El Amari, chef d’état major de l’armée nationale populaire, à répondre devant les journaliste et à exhiber sa fiche de paie. Elle fut aussi derrière l’entretien avec le Général El Amari, publié dans « El Khabar », entretien, d’une telle importance, et dans lequel s’exprimait un militaire en poste pendant toute la dernière décennie. Elle fut aussi connue pour les grands dossiers et les grands reportages couvrant les secteurs de l’agriculture et la santé. Secteurs qui intéressaient beaucoup l’opinion générale pendant ces années là.

Ensuite, elle rejoignit « Ech-chourouk El Youmi » en début de l’année 2007 où elle occupa la même responsabilité jusqu’à la parution d’« Ennahar El Djadid » au mois d’octobre 2007. Elle fut vite connue pour ses écrits et ses reportages par lesquels elle a réussi à casser les tabous de l’information en publiant un article sur le Général défunt Smaïl El Amari, deuxième homme des services de la sécurité militaire algérienne, basé sur les témoignages de ses proches et de ses amis. Article qu’elle a publié avec, pour la première fois, la photographie du défunt Général, qui était interdite à la presse algérienne.

Le premier numéro de « Ennahar El Djadid » est parut au premier Novembre 2007 avec un premier tirage de 60 milles copies par jour.

« Ennahar El Djadid » est composé d’une équipe de jeunes journalistes issus de l’université algérienne, représentants les villes de l’intérieur du pays, en plus d’un important réseau de correspondants qui fournissent en permanence la matière de l’information sur la situation dans toutes les wilayas.
 
Le tirage d’« Ennahar El Djadid » est effectué par quatre imprimeries, celles d’Alger, d’Oran, de Constantine et de Ourgla, avec un tirage quotidien global de 120 milles copies.

De l’entreprise mère « El Athir pour la Presse » sont aussi édités, l’hebdomadaire « Ennahar El Mouhtarif », hebdomadaire sportif paraissant tous les samedi et « Ennahar Nour » hebdomadaire culturel et social spécialisé dans le monde des stars et des phénomènes de la société.

A sa première année, « Ennahar El Djadid » a réussi à se faire une place dans le monde de l’information, essentiellement dans le domaine sécuritaire et politique. Chose qui a fait qu’il occupe la première place, sans conteste, dans le domaine de présentation de l’information depuis sa première source.

 

Tél : « Ennahar El Djadid »

00213 21 60 18 33

Fax :

00213 21 60 18 02
00213 21 60 18 41