Accueil | Actualité | Les Frères musulmans en Egypte ont échoué à diriger un Etat
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

Les Frères musulmans en Egypte ont échoué à diriger un Etat

image

Le ministre syrien de l'Information Omrane  al-Zohbi a affirmé lundi que les Frères musulmans avaient échoué à diriger  l'Egypte, où des manifestations monstres ont eu lieu dimanche contre le  président Mohamed Morsi, issu de la puissante confrérie.     "Il est clair que les Frères musulmans sont incapables de (...) diriger  l'Etat en Egypte. Ils ont échoué dans leur exemple pour toujours", a déclaré M.  Zohbi.    "Le régime des Frères musulmans en Egypte est mort, mais l'acte de décès  n'est pas encore publié", a martelé le ministre lors d'une cérémonie diffusée  par la télévision syrienne.    En un an de pouvoir, les Frères musulmans en Egypte "ont réussi à démolir  (...) la réputation de l'Etat. Ils ont présenté un des plus mauvais exemples  (...) en démolissant ce qui avait été bâti" depuis la Révolution égyptienne de  1952, a encore affirmé M. Zohbi.    L'opposition égytienne a donné jusqu'à mardi au président islamiste Morsi  pour qu'il quitte le pouvoir, au lendemain de manifestations monstres  organisées dans tout le pays pour réclamer son départ, un an après son  investiture.     M. Zohbi a dénoncé aussi les Frères musulmans de Syrie qui ont, selon lui,  donné l'exemple dans les années 80 et encore aujourd'hui de "leur capacité à  détruire l'unité nationale".    Il n'a pas non plus ménagé ses critiques contre le Premier ministre turc  Recep Tayyip Erdogan, qui fait face actuellement à un fort mouvement de  contestation intérieure.    Le Parti de la justice et du développement (AKP), issu aussi des Frères  musulmans, au pouvoir en Turquie, "a avancé un exemple non valable pour diriger  l'Etat" turc, a-t-il lancé.    La Turquie soutient les rebelles syriens face au régime du président Bachar  al-Assad. Elle accueille sur son sol 400.000 réfugiés syriens ayant fui les  violences dans leur pays.    Les Frères musulmans sont largement représentés au sein de la Coalition de  l'opposition à Bachar al-Assad. Le pouvoir de M. Assad fait face depuis mars  2011 à une révolte populaire violemment réprimée, qui s'est transformée en un  conflit armé. Ces violences ont fait plus de 100.000 morts en Syrie, selon  l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. 

nombre de lectures:398

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment