Accueil | Actualité | Appels contre un refus égyptien à l'extradition d'un cousin de Kadhafi
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

Appels contre un refus égyptien à l'extradition d'un cousin de Kadhafi

image

La Libye a interjeté appel contre la  décision d'un tribunal égyptien hostile à l'extradition d'un cousin de Mouammar  Kadhafi, Ahmed Qaddaf al-Dam, vers la Libye, où il est recherché pour  corruption, a déclaré lundi le Premier ministre libyen Ali Zeidan, assurant que  l'Egypte avait également fait appel.    "Le gouvernement libyen et celui de l'Egypte ont décidé d'interjeter appel  de l'arrêt de la cour administrative égyptienne se prononçant contre  l'extradition de Ahmed Qaddaf al-Dam", a annoncé Ali Zeidan au cours d'un point de presse à Tripoli.    "Il y a une parfaite entente avec le gouvernement égyptien qui est  convaincu" de la légalité de l'extradition, a-t-il affirmé, assurant que Ahmed  Qaddaf al-Dam "viendra ici et bénéficiera d'un procès équitable (...) et ne  subira que le verdict de la justice".    Le tribunal administratif a jugé que M. Qaddaf al-Dam, arrêté au Caire le  19 mars, devait être jugé en Egypte, où il fait l'objet d'une enquête pour des  crimes commis dans le pays.    L'Egypte a remis le 26 mars à la Libye deux anciens responsables du régime  déchu de Mouammar Kadhafi accusés de corruption.    L'ancien ambassadeur de Libye, Ali Maria, et Mohammed Ibrahim, le frère  d'un ex-responsable libyen, Ahmed Ibrahim, avaient été arrêtés au Caire le 19  mars avec Ahmed Qaddaf al-Dam.    A Tripoli, le porte-parole du procureur général, Taha Baara, avait déclaré  à la suite de ces arrestations que la Libye avait lancé un mandat d'arrêt  international contre Ali Maria et Mohammed Ibrahim pour "crimes financiers". M.  Qaddaf al-Dam est quant à lui recherché pour "falsification de documents".    Titulaire d'un statut de résident en Egypte et chargé de superviser les  liens entre Le Caire et Tripoli, Ahmed Qaddaf al-Dam avait annoncé qu'il  démissionnait de toutes ses fonctions après le début en février 2011 de la  révolte contre Mouammar Kadhafi, renversé et tué après sa capture par les  rebelles en octobre 2011.

nombre de lectures:693

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment