Accueil | Actualité | Des centaines d'enfants recrutés par les groupes armés au Mali, selon l'UNICEF
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

Des centaines d'enfants recrutés par les groupes armés au Mali, selon l'UNICEF

image


  
 Des centaines d'enfants sont  recrutés par les groupes armés du Nord du Mali, s'est alarmée vendredi  l'UNICEF, appelant toutes les parties à s'assurer que les enfants ne  participent pas aux hostilités.    "L'UNICEF a reçu des informations crédibles selon lesquelles des groupes  armés dans le nord du Mali recrutent et utilisent de plus en plus d'enfants à  es fins militaires. Des sources fiables ont déclaré que le nombre des enfants  engagés se comptait en centaines et semblait s'accroître", a déclaré un  porte-parole de cette organisation des Nations unies à Genève.    En juillet dernier, l'UNICEF avait déjà indiqué qu'au moins 175 garçons  âgés de 12 à 18 ans avaient directement été associés à des groupes armés dans  le nord, a rappelé ce porte-parole.    Les enfants "sont utilisés par tous les groupes armés comme combattants,  porteurs, aide-cuisiniers, messagers, sentinelles. Certains se joignent  volontairement aux militaires, en raison de la grande pauvreté de leur  famille", a déclaré la porte-parole de l'UNICEF à Genève.    Ansar Dine (Défenseurs de l'islam), groupe islamiste armé allié à Al-Qaïda  au Maghreb islamique (Aqmi) et le Mouvement pour l'unicité et le jihad en  Afrique de l'Ouest (Mujao), occupent depuis fin mars tout le nord du Mali, soit  les deux-tiers du territoire.    Par ailleurs le CICR a annoncé augmenter ses opérations d'aide alimentaire  à la population malienne, commençant des distributions de rations dans la  région de Kidal, dans le nord, dont 36.000 personnes bénéficieront.    Ces distributions réalisées avec l'aide de la Croix rouge malienne ont  concerné 120.000 personnes en juillet dans les régions de Gao et Tombouctou,  également dans le nord occupé par les islamistes.á    Le chef de la délégation du Comité international de la Croix Rouge pour le  Mali et le Niger, Jean-Nicolas Marti, a pu se rendre à Gao où il a pu  s'entretenir avec des notables de la ville et des responsables des groupes  armés présents dans la cité. C'est la première fois qu'un responsable du CICR  visite le nord du Mali depuis janvier.    Le CICR y travaille avec l'aide de la Croix rouge malienne. Outre l'aide  alimentaire et l'assistance aux prisonniers, il a notamment remis en route des  centres de santé, en particulier l'hôpital de Gao, pillé en mars et rendu  opérationnel dès avril.
 
 
Algerie - ennaharonline
 
 

nombre de lectures:492

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment