Accueil | Actualité | Combats en Syrie où les observateurs de l'ONU plient bagage
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

Combats en Syrie où les observateurs de l'ONU plient bagage

image

 Les observateurs de l'ONU pliaient  bagage jeudi en Syrie après l'annonce par le Conseil de sécurité de la fin de  leur mission face à la poursuite des combats entre insurgés et forces syriennes  qui font par ailleurs craindre une propagation du conflit au Liban voisin.    Sur le terrain, insurgés et forces armées se livraient bataille pour le  contrôle de la ville stratégique d'Alep (355 km au nord Damas), en proie à des  combats depuis près d'un mois. Les violences, notamment des bombardements de  l'armée sur le quartier emblématique des rebelles de Salaheddine, ont fait 35  morts, dont 24 civils, dans cette ville, selon l'Observatoire syrien des droits  de l'Homme (OSDH).    A New York, le Conseil de sécurité a décidé que la mission des observateurs  de l'ONU, déployés en avril pour surveiller un cessez-le-feu qui ne s'est  jamais concrétisé, se terminerait "dimanche à minuit", selon Edmond Mulet,  sous-secrétaire général aux opérations de maintien de la paix.    Cette décision attendue est intervenue moins de 24 heures après celle de  l'Organisation de la conférence islamique (OCI) qui, réunie en Arabie saoudite,  a suspendu la Syrie en raison de la poursuite des violences ayant fait plus de  23.000 morts en 17 mois, selon l'OSDH.    Seul l'Iran chiite, principal allié régional de Damas, s'est opposé à cette  suspension "injuste" au sein de cette organisation majoritairement sunnite.    La décision a en revanche été saluée par les Etats-Unis qui y ont vu le  signe "de l'isolement croissant du régime de Bachar al-Assad". La Syrie avait  déjà été suspendue en novembre dernier de la Ligue arabe.
 
 
 Algerie - ennaharonline

nombre de lectures:419

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment