Accueil | Actualité | Education : près de 30.000 postes budgétaires au profit des enseignants et personnels administratifs pour l’année 2012-2013
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

Education : près de 30.000 postes budgétaires au profit des enseignants et personnels administratifs pour l’année 2012-2013

image

 Le ministre de l’Education nationale, M. Boubekeur Benbouzid, a annoncé jeudi à Alger que le nombre des postes budgétaires ouverts dans le secteur de l’éducation nationale pour l’année 2012-2013 avoisinait 30.000 postes pédagogiques et administratifs.

Lors d’une réunion de coordination tenue à la veille des concours de recrutement d’enseignants, le ministre a précisé que "sur 28.579 postes budgétaires ouverts dans le secteur, 16.521 postes concernent les enseignants des différents cycles d’enseignement (primaire, moyen et secondaire).

Le recrutement se fait à travers un concours sur la base du diplôme, sachant que l’entretien aura lieu le 12 août à travers les directions de l’éducation nationale, a rappelé le ministre, soulignant que 2816 autres enseignants seront recrutés directement, étant diplômés des Ecoles normales supérieures.

Concernant les postes d’enseignement secondaire, les candidats se présenteront pour 7848 postes repartis sur 18 spécialités, à condition que le candidat soit titulaire d’un master ou d’un ingéniorat d’Etat dans la spécialité.

Exceptionnellement, le ministère de l’Education a approuvé la participation de titulaires de licences de l’ancien système ou de diplômes d’études supérieures dans la spécialité exigée pour le poste d’enseignant du cycle secondaire, tout en bénéficiant d’une formation pédagogique et psychologique de 400 heures durant l’année (255 heures de cours théoriques et 145 heures de cours pratiques". Une fois la formation terminée, leur situation sera régularisée.

Quant au poste d’enseignant du cycle moyen, le nombre global des postes s’élève cette année à 2976 postes concernant les titulaires de licences de l’ancien système ou de diplômes d’études supérieures dans la spécialité.

Le nombre de postes budgétaires ouverts cette année pour le cycle primaire est de 5697 postes repartis sur les spécialités de la langue arabe, de la langue française et de la langue amazighe.

S’agissant du nombre de dossiers déposés au niveau des 50 directions de l’éducation à travers le territoire national, il s’élève à 266.399 dossiers pour les différentes spécialités.

 Benbouzid a affirmé que les enseignants qui seront admis au concours bénéficieront d’une formation pédagogique et psychologique de 140 heures durant l’année, pour acquérir la qualification pédagogique dans la matière et pouvoir accomplir pleinement sa mission. Le concours de recrutement du personnel administratif sera organisé après la rentrée scolaire et ne saura dépasser la date du 31 décembre 2012.

D’autre part, M. Benbouzid a affirmé que le manque d’enseignants de langues étrangères, notamment le français et de mathématiques pour les wilayas du Sud a "été définitivement réglé".

Le directeur des ressources humaines du ministère de l’éducation nationale, M. Mohamed Boukhetta, a indiqué que les lois algériennes ne reconnaissent pas ce qui est appelé Master 1 et Master 2 dans le recrutement, précisant qu’il s’agit des première et deuxième années Master mais ne concernent nullement le diplôme Master délivré par le ministère de l’enseignement supérieur.

 Boukhetta souligné à ce propos, que la formation complémentaire (licence+ 1e année master ou 2e année master) n’est pas adopté par le ministère de l’éducation nationale dans le cadre du respect des lois en vigueur.

Concernant les informations rapportées récemment par la presse sur le recrutement des diplômés détenteurs de magister par le secteur de l’éducation, il a tenu à dire que le secteur n’approuve pas le recrutement de ces diplômés car étant classés à la catégorie 14.

Pour ce qui est du statut des enseignants suppléants et ceux recrutés dans le cadre du pré-emploi par le ministère du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, ces derniers "ont le droit de présenter leur candidature aux postes éducatif ou administratif en fonction de l’aptitude scientifique".Par ailleurs, il a précisé que les enseignants contractuels détenteurs d’un diplôme en matière d’éducation "ont tous été intégrés l’année dernière".
 
Algerie - ennaharonline
 

nombre de lectures:1279

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment