Accueil | Actualité | Sonatrach prévoit d’importer 2 millions de tonnes de gasoil pour 2012
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

Sonatrach prévoit d’importer 2 millions de tonnes de gasoil pour 2012

image



Le groupe Sonatrach prévoit d’importer 2 millions de tonnes de gasoil en 2012 pour faire face à l’importante demande nationale de ce carburant, a indiqué à l’APS le PDG de Sonatrach,Abdelhamid Zerguine.

Les quantités de carburants qui seront importées en 2012 atteindront 2 millions de tonnes pour le gasoil et 500.000 tonnes pour l’essence, a précisé M. Zerguine à l’issue d’une visite dans la wilaya de Skikda.Les importations de carburants ont explosé ces dernières années, enregistrant des hausses fulgurantes. Elles ont progressé de 77% en 2011 à 2,3 millions de tonnes contre 1,3 million de tonne en 2010. Les importations du gasoil, carburant très prisé pour son prix bas et pour ses utilisations dans l’industrie et l’agriculture, passera ainsi de 1,3 million de tonnes en 2011 à 2 millions de tonnes en 2012, ce qui équivaut à une augmentation de 700.000 tonnes.

La valeur de l’importation du gasoil n’est pas très importante puisque Sonatrach exporte du brut en échange de ce carburant, explique un responsable de Sonatrach.Pour une tonne de gasoil importée, Sonatrach exporte l’équivalent de 3 tonnes de pétrole de brut, ce qui fait que la différence à payer par Sonatrach n’est pas très importante, selon lui.Les importations de gasoil et d’essence en 2011 ont représenté une valeur de 2 milliards de dollars, selon les chiffres déjà fournis par le groupe.

Pour répondre à la demande sans cesse croissante en produits pétroliers, l’Algérie a lancé un vaste programme de réhabilitation de ses trois raffineries (Arzew, Skikda et Alger) avec l’ambition de construire également quatre nouvelles d’une capacité de 20 millions de tonnes/an, a précisé M. Zerguine lors de sa visite d’inspection à la raffinerie de Skikda, la plus grande du pays avec 15 millions de tonnes de brut raffiné/an.

L’Algérie compte élever ses capacités de raffinage de 22 millions de tonnes, actuellement à 42 millions de tonnes, dans cinq ans et à 52 millions de tonnes à long terme, selon lui.L’avancement des travaux de la réhabilitation de la raffinerie de Skikda par le sud coréen Samsung Engineering pour un montant de 2 milliards de dollars est de 87% à ce jour.

La modernisation de cette usine devrait augmenter ses capacités de raffinage de brut de 10% pour passer de 15 à 16,5 millions de tonnes par an et préserver son outil de production pour les trente prochaines années, selon Mme Zoubida Benmofek, directrice division raffinage au groupe Sonatrach.Selon la même direction, le programme de réhabilitation des raffineries va permettre de porter la capacité de traitement de Sonatrach à 25 millions de tonnes de pétrole brut et 5 millions de tonnes de condensat, soit globalement près de 30 millions de tonnes/an.

La production de gasoil sera assurée avec une quantité supplémentaire de plus de 3 millions de tonnes/an qui va rehausser la production globale du groupe à 10 millions de tonnes.Pour les essences, la production passera à plus de 4 millions de tonnes et l’essence sans plomb sera produite à partir des trois raffineries. Actuellement seule la raffinerie de Skikda est en train de le faire.
 
 
Algerie - ennaharonline
 

nombre de lectures:659

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment