Accueil | Actualité | Les islamistes du Mujao revendiquent un attentat meurtrier commis en Algérie
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

Les islamistes du Mujao revendiquent un attentat meurtrier commis en Algérie

image

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad  en Afrique de l'Ouest (Mujao), groupe islamiste armé présent dans le nord du  Mali, a revendiqué dans un message à l'AFP l'attentat meurtrier ayant visé  vendredi une gendarmerie dans le sud de l'Algérie.    "L'attaque contre le siège de la gendarmerie algérienne ce (vendredi) matin  à Ouargla a été effectué par un jeune Algérien de la même ville. (...) Les  cellules de la branche Mujao en Algérie ont réussi à réaliser une punition  rapide pour les autorités algériennes", a déclaré le porte-parole du Mujao,  Adnan Abu Walid Sahraoui, dans ce message transmis par texto.    "Sa voiture Toyota 4x4 (portait) presque 1.300 kg de matière explosive", et  "les +intelligences+ (renseignements) de l'Algérie n'ont pas estimé la  situation comme il faut", a-t-il ajouté.    Selon le ministère algérien de la Défense, un gendarme a été tué et trois  blessés dans cette attaque à la voiture piégée contre le siège du commandement  régional de la gendarmerie en plein centre de Ouargla, une ville de quelque  150.000 habitants.    D'après le porte-parole du Mujao, ce groupe reproche à l'Algérie d'avoir  poussé la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad  (MNLA, sécessionniste et laïc) à entrer en guerre contre lui, alors qu'ils  avaient pris ensemble avec d'autres groupes armés, il y a trois mois, le  contrôle des trois régions administratives formant le vaste nord malien.    Le Mujao a chassé le MNLA de Gao (nord-est malien) mercredi à l'issue de  violents combats, qui ont fait au moins 20 morts d'après plusieurs témoignages.    Selon des sources concordantes, ces islamistes ont reçu vendredi le renfort  de jihadistes arrivés d'Algérie. Une source sécuritaire régionale a indiqué à  l'AFP qu'il y a eu "une trentaine de jihadistes algériens", dépêchés à Gao pour  participer à la sécurisation de la ville et la traque d'éventuels rebelles du  MNLA" défaits.    "Le MNLA a été poussé par l'Algérie à aller dans une guerre avec les  +moujahidine+ perdue d'avance", a accusé le porte-parole du Mujao.
 
 
 
 
Algerie - ennaharonline

nombre de lectures:489

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment