Accueil | Actualité | Le régime intensifie sa répression, maintient l'ancienne garde au cabinet
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

Le régime intensifie sa répression, maintient l'ancienne garde au cabinet

image

    Le régime syrien a intensifié sa  répression de la révolte, responsable avec les combats de la mort cette semaine  de centaines de personnes, et recherchait activement samedi les pilotes de  l'avion turc abattu la veille.    Sur le plan politique, un nouveau gouvernement a été annoncé à Damas au  sein duquel l'ancienne garde a été maintenue mais incluant pour la première  fois un portefeuille de "réconciliation nationale", au moment où le régime ne  reconnaît pas l'ampleur de la contestation et l'assimile à du "terrorisme".    Ali Haïdar, qui dirige ce nouveau portefeuille, et Qadri Jamil, nommé au  Commerce intérieur, sont deux membres de l'opposition basée à Damas mais qui  n'appelle pas au départ du président Bachar al-Assad, comme le Conseil national  syrien, la principale formation de l'opposition qui a son siège à l'étranger.    Le "faucon" de la diplomatie syrienne, Walid Mouallem, a préservé son poste  ainsi que le ministre de l'Intérieur Mohammad Ibrahim al-Chaar et son homologue  de la Défense Daoud Rajha sous le coup de sanctions américaines pour son rôle  présumé dans la répression de la révolte lancée le 15 mars 2011.    Quoiqu'il en soit, ce nouveau cabinet n'a aucune incidence sur la gestion  de la crise, les clés du pouvoir étant tenus par le puissant clan de M. Assad.    Le régime a choisi d'intensifier les violences ces derniers jours avec des  bombardements sans relâche des bastions rebelles comme à Homs (centre), à Deir  Ezzor (est), à Idleb (nord-ouest), à Deraa (sud) et même près de Damas, et des  assauts de localités, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).    Au moins 40 personnes ont encore péri samedi, dont une majorité de civils  et au moins dix soldats qui tentaient de faire défection, au lendemain d'une  journée sanglante où 116 personnes ont trouvé la mort, a précisé la même source.    Les violences ont fait près de 400 morts depuis mercredi, selon un décompte  de l'AFP basé sur les chiffres de l'ONG.
   

  Algerie - ennaharonline

nombre de lectures:217

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment