Accueil | Actualité | France: heurts lors de l'inauguration de la mosquée Mohammed VI à Saint-Etienne
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

France: heurts lors de l'inauguration de la mosquée Mohammed VI à Saint-Etienne

image

  Quelques heurts ont eu  lieu mardi matin lors de l'inauguration de la Grande Mosquée Mohammed VI de  Saint-Etienne (centre), entre des manifestants réclamant notamment davantage de  transparence sur son financement et sa gestion, et la police, a constaté l'AFP.    Un homme a été placé en garde à vue, soupçonné de violences sur des agents  de la force publique, a-t-on appris de source policière.    Une cinquantaine de manifestants, originaires de plusieurs pays du Maghreb,  qui avaient pu franchir des barrages policiers aux abords de l'édifice  religieux, ont brandi des banderoles, saisies par la police, qui mentionnaient  leur hostilité au recteur de la mosquée, Larbi Marchiche.    Ils soutenaient aussi l'imam, Mohamed El Adly, officiant depuis 17 ans à  Saint-Etienne, récemment rappelé au Maroc par les autorités religieuses dont il  était l'employé.    "On l'accuse de radicalisme, c'est faux. Il était apprécié y compris par  les non musulmans pour ses qualités humaines", a assuré une manifestante.    Une autre jeune femme, d'origine marocaine, s'est élevée contre le nom de  Mohammed VI, roi du Maroc, donné à la mosquée, "un signe de conservatisme et de  manque d'ouverture vis-à-vis des non marocains" selon elle.    La question du financement de cette mosquée de 1.400 mètres carrés était  également soulevée par les manifestants.    Son coût, qui devait être initialement inférieur à deux millions d'euros,  approche la dizaine de millions dont une part importante a été apportée par le  souverain, a indiqué un représentant de l'association, contrôlée par des  Marocains, qui en assure la gestion.    L'inauguration, en présence des autorités civiles et religieuses de la  région et d'Ahmed Toufiq, ministre marocain des Affaires islamiques, a aussi  été l'occasion de la prise de fonction d'un nouvel imam, Khalid El Asri, un  Marocain francophone de 37 ans, membre de la délégation des affaires islamiques  de la région de Rabat depuis 2006.
 
 
 Algerie - ennaharonline

nombre de lectures:364

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment