Accueil | International | Yémen: cinq morts dans l'attaque contre le ministère de la Défense
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

Yémen: cinq morts dans l'attaque contre le ministère de la Défense

image


       Cinq personnes, dont deux civils, ont été  tuées et 17 autres blessées mardi dans l'attaque de soldats fidèles à l'ancien  président Ali Abdallah Saleh contre le siège du ministère de la Défense à  Sanaa, a indiqué à l'AFP une source militaire.    "Trois militaires et deux civils ont été tués dans l'attaque", a déclaré  cette source, ajoutant que l'opération avait fait "17 blessés: 15 militaires et  deux civils".    Des centaines de soldats de la Garde républicaine, commandée par le fils de  l'ancien président, le général Ahmed Ali Abdallah Saleh, avaient attaqué à  l'arme automatique et aux roquettes antichar le siège du ministère dans le  centre de Sanaa après l'avoir assiégé, selon des témoins.    Mais les troupes gouvernementales ont pu repousser l'attaque, arrêtant 18  soldats de la Garde républicaine tandis que la police militaire pourchassait  d'autres qui ont trouvé refuge dans des habitations ou des bâtiments proches du  ministère, a indiqué une source des services de sécurité.    "Le général Ahmed a ordonné en soirée aux soldats de la Garde républicaine  de se retirer du secteur du ministère de la Défense", a déclaré à l'AFP une  source militaire de ce corps d'élite de l'armée.    En milieu de soirée, le calme est revenu dans le secteur mais la tension  restait vive dans la capitale où des hommes de tribus en armes ont fait leur  apparition, ont indiqué des habitants.    Des barrages militaires et policiers ont été établis sur les principales  rues conduisant au siège du ministère de la Défense.
 
 
 
Algerie - ennaharonline

nombre de lectures:118

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment