Accueil | International | Cinq morts dans des attaques en Irak
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

Cinq morts dans des attaques en Irak

image

Cinq personnes ont péri dimanche dans des  attaques en Irak, dont une double explosion qui a tué trois policiers et en a  blessé trois autres venus leur porter secours, a-t-on appris de sources  médicale et de sécurité.    Une première bombe placée au bord d'une route a explosé à 10H00 (07H00 GMT)  à Jorf al-Sakhr, à 60 kilomètres au sud de Bagdad, tuant trois policiers, ont  rapporté, sous le couvert de l'anonymat, un officier de police et un médecin  travaillant dans le principal hôpital de la capitale régionale, Hilla.    Quand une autre patrouille de police est arrivée sur les lieux de  l'attaque, une seconde bombe a explosé, blessant trois policiers, selon les  mêmes sources.    Le chef de la police de la ville, le colonel Mohammed al-Hamdani, figure  parmi les blessés.    Jorf al-Sakhr, une localité majoritairement sunnite, se situe dans une zone  multiconfessionnelle surnommée le "Triangle de la mort" en raison des  nombreuses attaques des insurgés qui s'y étaient produites au plus fort des  violences qui avaient suivi l'invasion américaine de 2003.    Par ailleurs, à Bagdad, deux hommes travaillant pour l'organe  gouvernemental gérant les biens religieux sunnites ont été tués lors de tirs en  milieu de journée, a rapporté un responsable du ministère de l'Intérieur.    Un médecin de l'hôpital Yarmouk de Bagdad a confirmé qu'un corps avait été  transféré dans cet établissement et que le deuxième homme était mort après son  arrivée à l'hôpital.    Ces nouvelles violences portent à 118 le nombre des personnes tuées en août  en Irak, dont 60 membres des forces de sécurité, selon un décompte de l'AFP  reposant sur des bilans de sources médicales et de sécurité.    Si les violences ont considérablement diminué par rapport aux sanglantes  années 2006-2007, elles restent encore très fréquentes en Irak.    En juillet, 325 personnes ont été tuées dans le pays, d'après les  autorités, soit le mois le plus sanglant depuis août 2010.
 
 
Algerie - ennaharonline

nombre de lectures:163

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment