Nucléaire iranien: Ahmadinejad se dit prêt à faire un pas à Moscou


 Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad  a assuré samedi dans un entretien à la presse allemande être prêt à faire un  pas en avant dans les discussions avec les grandes puissances sur son programme  nucléaire, avant une rencontre jugée cruciale à Moscou.    "Nous sommes prêts sur une base volontaire à faire un pas positif si  l'autre partie fait aussi un pas", a assuré le dirigeant iranien, selon une  extrait de l'entretien à paraître dimanche dans le "Frankfurter Allgemeine  Sonntagszeitung".    Il était interrogé sur le fait de savoir si l'Iran serait prête à renoncer  à l'enrichissement d'uranium à 20%, une activité très sensible car elle  rapproche le pays du niveau d'enrichissement nécessaire à la fabrication de la  bombe atomique (90%).    "Nous espérons que nous allons faire des progrès à Moscou", a ajouté M.  Ahmadinejad.    De hauts diplomates du Groupe des "5+1" (Etats-Unis, Russie, Chine, France,  Royaume-Uni et Allemagne) et de l'Iran se retrouvent lundi et mardi à Moscou  pour poursuivre leurs discussions visant à trouver une solution diplomatique à  deux semaines de l'entrée en vigueur d'un embargo pétrolier de l'Union  européenne contre l'Iran pour contraindre la République islamique à renoncer à  son programme nucléaire.    Selon le président iranien, l'enrichissement à 20% a "uniquement des visées  médicales".    Après deux cycles de négociations à Istanbul en avril, puis en mai à  Bagdad, les parties s'étaient séparées sur un constat de divergences, notamment  sur cette activité très sensible.
 
 
Algerie - ennaharonline
 
COMMENTAIRES