La justice saoudienne annule une décision sur la mixité au travail


Un tribunal de Ryad a annulé mercredi une  circulaire ministérielle autorisant la mixité parmi les employés des surfaces  commerciales, a indiqué un avocat saoudien.   "La tribunal a annulé une disposition d'une circulaire du ministère du  Travail autorisant les patrons de ces espaces de faire travailler ensemble des  hommes et des femmes", a déclaré à l'AFP Me Mohamed al-Zamel.    Selon lui, le tribunal a été saisi par un homme d'affaires qui contestait  cette disposition de la circulaire.    Cet avocat a estimé que le ministère avait mal interprété une décision  royale autorisant les Saoudiennes à travailler comme vendeuses dans les  magasins de lingerie.    "L'objectif était de permettre aux femmes d'acheter sans gêne leurs  sous-vêtements dans des magasins gérés par des femmes et non de permettre la  ixité au travail", a-t-il soutenu.    "Beaucoup de vendeuses (de ces magasins qui travaillent aux côtés d'hommes)  démissionnent car elles subissent des harcèlements sexuels et se plaignent des  heures tardives de fermeture", a encore affirmé cet avocat.    Le taux de chômage est très élevé parmi les Saoudiennes. Il dépasse les 30%  selon une étude officielle alors que le royaume ultraconservateur fait appel à  quelque huit millions de travailleurs étrangers.

  

 Algerie - ennaharonline

 

COMMENTAIRES