Accueil | International | Pakistan: combats au Waziristan du Nord, 19 soldats et civils tués
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

Pakistan: combats au Waziristan du Nord, 19 soldats et civils tués

image

 

    
 Des combats d'une intensité  inhabituelle ont tué 19 soldats et civils et blessé près de 100 autres dans le  Waziristan du Nord, principal bastion tribal des rebelles talibans et  d'Al-Qaïda dans le nord-ouest du Pakistan, ont indiqué mardi des responsables  locaux.    De tels affrontements entre armée et rebelles sont d'ordinaire rares dans  ce district reculé frontalier de l'Afghanistan où les deux camps s'efforcent en  général de ne pas s'attaquer.    Mais dimanche dernier, des hommes armés avaient attaqué un convoi militaire  près de Miranshah, principale ville du district, tuant au moins 12 soldats,  dont trois ont été capturé avant d'être décapités, selon un responsable local  des services de renseignement. Deux jours de violences s'en sont suivis, qui ont "tué sept civils, dont  deux enfants et trois femmes, et blessé 71 autres ainsi que 20 soldats", a-t-il  ajouté.    Selon deux responsables locaux des services de sécurité, les divers  affrontements ont fait 19 morts au total chez les soldats et civils, et 17 chezles rebelles. Un journaliste de l'AFP a de son côté vu les corps de 12 rebelles.    Le calme est revenu mardi dans le district après que les chefs tribaux  locaux ont fait office de médiateurs entre l'armée et les rebelles.    Le Waziristan du Nord est le principal repaire du Mouvement des talibans du  Pakistan (TTP), allié à Al-Qaïda et qui combat le gouvernement d'Islamabad pour  dénoncer son alliance stratégique avec les Etats-Unis.    Les Etats-Unis demandent en vain depuis des années au Pakistan de lancer  une offensive dans le district pour neutraliser les talibans afghans et  pakistanais et combattants d'Al-Qaïda. Mardi, la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, en visite en Inde,  a de nouveau demandé au Pakistan de "faire plus" pour lutter contre les groupes  extrémistes, après avoir dit la veille penser que le successeur de Ben Laden à  la tête d'Al-Qaïda, l'Egyptien Ayman al-Zawahiri, se trouvait dans le pays.
  

 

   Algerie - ennaharonline

 

   

nombre de lectures:234

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment