Forte baisse du nombre d'entreprises Algériennes qui exportent

  •    "On constate malheureusement qu'il y a de moins en moins d'entreprises qui s'intéressent aujourd'hui à l'exportation", a-t-il regretté à l'ouverture des premières assises organisées dans son pays sur le commerce.
  •  
  •    La diversification de l'économie nationale, a-t-il pourtant souligné, est "au centre des préoccupations du gouvernement" au moment où l'Algérie se prépare à l'après-pétrole.
  •  
  •    "Je voudrais vous dire combien la question des exportations hors hydrocarbures me tient particulièrement à cœur", a-t-il ajouté cité par l'agence APS.
  •  
  •    Tous les efforts engagés jusqu'à présent n'ont pu faire augmenter ces exportations qui représentent moins de 3% de la totalité des exportations, les hydrocarbures constituant les 97% restant.
  •  
  •    A eux seuls, les hydrocarbures représentent 77% des recettes fiscales de l'Etat, a-t-il précisé.
  •  
  •    La balance commerciale de l'Algérie à enregistré 8,6 milliards de dollars d'excédents durant les quatre premiers mois de 2011 mais elle reste déficitaire hors combustibles, selon le ministre.
  •  
  •    Les assises du commerce, d'une durée de deux jours, doivent permettre la mise au point d'un programme de réformes et de solutions, globales et unifiées, à l'échelle nationale, selon le ministre du Commerce Mustapha Benbada.
  •     
  • Ennaharonline
COMMENTAIRES