Accueil | Culture | La bataille de Stalingrad: un film russe à la Hollywood et en 3D
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

La bataille de Stalingrad: un film russe à la Hollywood et en 3D

image

Une ville bombardée, des  bâtiments rasés et jusqu'à un millier de figurants: "Stalingrad" est l'un des  films plus ambitieux jamais tournés en Russie, le premier en 3D, avec un  scénario à la Hollywood, à l'occasion des 70 ans de cette bataille historique.    Dans un décor d'apocalypse, le réalisateur russe Fedor Bondartchouk a  imaginé une histoire d'amour pour ce long métrage au budget de 30 millions de  dollars, financé en partie par des fonds publics.    Stalingrad, 1942-43. Attaquée par les forces du Troisième Reich, l'armée  soviétique lance une contre-offensive pour reprendre le contrôle de cette ville  sur la Volga, qui portait alors le nom de Staline et s'appelle aujourd'hui  Volgograd.    Chaque rue, chaque immeuble font l'objet de combats qui durent un peu plus  de six mois. La bataille, l'une des plus meurtrières de l'Histoire, est  célébrée en Russie comme l'événement crucial qui sauva l'Europe du nazisme.    "Stalingrad" a pour cadre un immeuble qui fait référence à la "maison  Pavlov", symbole de l'exploit de la ville, qui a tenu deux mois sous les salves  ennemies, sous le commandement du sergent Yakov Pavlov.    La bataille de Stalingrad est "un point de tension maximale, c'est  l'histoire des relations entre une fille et cinq hommes qui se sont retrouvés  coincés dans le même bâtiment", explique le réalisateur, fils de l'un des  cinéastes majeurs de l'époque soviétique, Sergueï Bondartchouk.    Le champ de bataille a été entièrement reconstitué sur un ancien terrain  militaire vierge de quelques hectares à Kolpino, à une trentaine de kilomètres  de Saint-Pétersbourg (nord-ouest).
 
 
 
Algerie - ennaharonline

nombre de lectures:3009

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment