Accueil | Culture | Semaine du cinéma algérien au Caire : "La bataille d’Alger" en ouverture
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

Semaine du cinéma algérien au Caire : "La bataille d’Alger" en ouverture

image

La semaine du cinéma algérien organisée sous le slogan "50 ans de cinéma algérien et la fête de l’indépendance" a été inaugurée, dimanche au Caire, par la projection du film "La bataille d’Alger" qui retrace la lutte armée contre le colonisateur à Alger.

L’ouverture de la semaine du cinéma algérien s’est déroulée en présence de l’ex Premier ministre égyptien Issam Charaf, d’ambassadeurs, de professionnels, de journalistes et d’un public nombreux.

"La bataille d’Alger" de Gillo Pontecorvo qui constitue l’une des plus belles œuvres cinématographiques sur la guerre de libération nationale, a retenu toute l’attention du public absorbé par les faits, qui applaudissait les opérations organisées par les moudjahidine, en réaction aux actes de répression barbares exercés par les forces d’occupation françaises contre les citoyens algériens sans défense.

La projection a été suivie par une conférence intitulée "La production cinématographique algérienne : histoire et perspectives", animée par des critiques algériens et égyptiens, au cours de laquelle ils ont abordé le rôle de la femme dans le cinéma algérien et le passage du cinéma algérien du traitement des évènements de la Guerre de libération nationale aux questions sociales.

La période de stagnation pendant la décennie noire et la relance du cinéma grâce à des réalisateurs et des réalisatrices qui espèrent renouer avec l’épopée du cinéma algérien étaient également au menu de cette conférence.

Les critiques sont parvenus à la conclusion qu’en dépit de la faible production cinématographique algérienne, la qualité des films algériens est prouvée par les prix qu’ils ont récoltés à l’échelle internationale, dont la Palme d’Or à Cannes en 1975 décerné au film "Chroniques des années de braise" de Mohamed Lakhdar Hamina qui reste jusqu’à présent le seul film arabe lauréat de ce prix.

La semaine du cinéma algérien qui se déroule du 15 au 19 juillet est organisée par le festival de Louxor du cinéma africain, l’ambassade d’Algérie au Caire et le Fonds de développement culturel égyptien. Au programme de cette manifestation qui en parallèle avec la célébration du cinquantenaire de l’indépendance nationale, la projection de plusieurs longs-métrages algériens, à savoir "La bataille d’Alger", "Chroniques des années de braise", "L’opium et le bâton" de Ahmed Rachedi et "Hors la loi" de Rachid Bouchareb, ainsi que le film "Retour de l’enfant prodigue", une co-production algéro-égyptienne du réalisateur Youssef Chahine.
 
 Algerie - ennaharonline
 

nombre de lectures:2574

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment