Accueil | Culture | France: Garaudy, intellectuel communiste, converti à l'Islam, militant
:
Poll
Do you like our new Vivvo look & feel?

France: Garaudy, intellectuel communiste, converti à l'Islam, militant

image

    Longtemps chef de file des intellectuels  communistes français, puis converti à l'Islam, Roger Garaudy, décédé mercredi à  98 ans, a terni son oeuvre par la défense de thèses négationnistes qui lui  valurent d'être condamné en justice.    De stature imposante, lunettes épaisses, regard droit, élégant et fier d'un  accent méridional, il fut un temps considéré comme "l'homme du dialogue des  civilisations". "Ma plus grande fierté est d'être fidèle au rêve de mes vingt  ans, l'unité des trois religions, christianisme, judaïsme et islam", disait ce  brillant philosophe, auteur de quelque 70 livres, qui se définissait comme un  "Don Quichotte" luttant contre les "moulins à vent" capitalistes.    Mais il fut aussi un homme d'appareil. Au sein du Parti communiste auquel  il adhéra à 20 ans, et dont il fut exclu en 1970 pour avoir notamment dénoncé  la "normalisation" en Tchécoslovaquie, il cautionna nombre d'exclusions. Douze  ans auparavant, polémiquant avec Jean-Paul Sartre qui divorça alors avec le  PCF, Garaudy avait approuvé l'invasion de la Hongrie par l'URSS. Au bureau  politique, il était surnommé "le cardinal" à la fois pour son sens de  l'autorité et son attirance pour l'Eglise.    Il fut, des décennies durant, prisé des milieux intellectuels et des médias  français pour son oeuvre philosophique et son courage politique.    Cela cessa avec sa conversion à l'Islam en 1982, sous le prénom de Raja'a"  (l'espérance) et ses attaques contre le "sionisme". Son livre, "Les Mythes  fondateurs de la politique israélienne", fit de lui un paria dans le monde  politico-médiatique.    En 1998, au terme de cinq arrêts distincts, la Cour d'appel de Paris le  condamna pour contestation de crimes contre l'humanité, diffamation raciale et  provocation à la haine raciale, à 9 mois d'emprisonnement avec sursis et une  forte amende.
   


Algerie - ennaharonline

nombre de lectures:1738

Ajouter à: Add to your del.icio.us Digg this story Add to Facebook Googlize this post! Post to Myspace technorati Add to Windows Live Add to Yahoo MyWeb Reddit this Post to Myspace Add to Twitter Add to Furl

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment